William Kamkwamba

C’est un  jeune inventeur africain plein de talent qui est né en 1987 au Malawi, dans un village appelé Masitala. En 2001, lorsqu’il avait 14 ans, il a construit un moulin à vent avec des objets de récupération. Son rêve étant qu’il y ait de l’électricité et de l’eau courante dans son village.

WilliamK200x200

William Kamkwamba a dû arrêter ses études suite à une sécheresse au Malawi qui a occasionné des troubles financiers à ses parents agriculteurs et ne pouvaient donc pas payer les frais de scolarité de 80$. Sans se décourager, il a décidé d’apprendre par lui-même en allant à la bibliothèque locale. C’est là, qu’il s’est rendu compte qu’il était fasciné par la science.

C’est après avoir trouvé un livre dans lequel il a vu la photo d’un moulin à vent, qu’il s’est rendu compte que l’éolienne pouvait produire de l’électricité et aider à pomper de l’eau. Il s’est alors dit que cela pourrait être une défense contre la faim dans son village. Il a donc décidé qu’il pouvait aussi en construire un, tout simplement en regardant les figures et les photos car le livre n’expliquait pas comment construire des moulins à vent. Il a fini par comprendre comment en faire un lui-même.

moulinA300x300

Il a fabriqué une turbine à partir des pièces de rechange d’un vélo, de l’hélice de ventilateur d’un tracteur et d’un vieil absorbeur de choc. Il a ensuite fabriqué les pales de l’éolienne à partir de tuyaux en plastique aplatis par chauffage. Il a parfois eu quelques chocs électriques en montant sur l’éolienne. L’éolienne qu’il a construite mesure 5 mètres (16 pieds) de hauteur et la tour en bois est fabriquée avec l’eucalyptus. *

moulinB300x300

William a construit une autre éolienne, « The Green Machine », qui est utilisée pour activer une pompe à eau afin d’irriguer les champs de sa famille. Depuis lors, la vie de ce jeune malawite qui n’avait jamais quitté son village a changé, au point de recevoir des éloges de l’ancien vice-président américain et prix Nobel Al Gore parmi tant d’autres. Il est invité à de prestigieuses conférences technologiques et même le Wall Street Journal a écrit un article sur lui. Il a bénéficié d’une bourse qui lui a permis d’intégrer une école élite africaine, soit la African Leadership Academy, basée à Johannesburg en Afrique du Sud. 

Son histoire est racontée dans le livre, The Boy Who Harnessed the Wind, qu’il a écrit lui-même, en collaboration avec le journaliste Bryan Mealer.

Livre250x378

Sources et photos: 

* http://www.kumatoo.com/french/william_kamkwamba.html

http://www.courrierinternational.com/article/2010/03/04/un-moulin-a-idees

http://www.africultures.com/php/index.php?nav=personne&no=26333

 

Related Articles

Leave a Comment

Sites intéressants

Besoin d’un hôtel?

L’environnement et climat



Arts et spectacles…




Musique en ligne

Gastronomie

Catégories