Poissons sentimentals

Quoi? Les poissons ont des sentiments?

Là, j’imagine les pêcheurs et les gros mangeurs de poissons, se plier en deux riant aux larmes, en pensant à toutes les raisons du monde pour contrarier ce propos.

Personnellement, j’aime le poisson et j’aime les poissons (oui, il y a une différence…), mais j’ai toujours cru que toutes espèces vivantes avait aussi des sentiments, que ce soit des primates, des mammifères, des plantes, arbres, fleurs, microorganismes, etc., donc l’idée de terminer leur vie juste pour satisfaire un besoin superficiel, semble inhumain.  Toutefois, j’admets que le fait qu’ils aient trouvé des preuves me surprend un peu, mais d’une bonne manière, bien sûr.

Donc ces preuves, sont-elles fiables? Qui sait… en tout cas, toutes ces années pendant lesquelles j’étais végétarienne (plus maintenant, mais au moins j’ai fait ma part), et que je critiquais les pêcheurs qui pêchaient « pour le fun », auront enfin values la peine.

pecheur300x222

Photo: www.fantomesduforum.net

Ce qu’on sait, c’est que des chercheurs ont identifié chez des daurades, des signes biologiques prouvant qu’elles éprouvent des sentiments. Ils ont effectué plusieurs expérimentations sur une grande quantité de poissons, afin d’aboutir à leur conclusion. Certains des chercheurs provenant de plusieurs institutions en Europe, incluant l’Institut d’Aquaculture de l’École des Sciences naturelles de l’Université de Stirling, l’Institut de Biotechnologie et Biomédecine de l’Université autonome de Barcelone, ainsi que l’école des Sciences vétérinaires de L’Université de Bristol, ont publié une étude dans la revue Proceedings of the Royal Society B, qui confirme que les poissons zèbres réagissent au stress par une hausse de leur température corporelle, un phénomène qui s’appelle «fièvre émotionnelle» qui montrerait qu’ils seraient donc capables de ressentir des émotions. (Source)

poissonzebre300x188

Photo: Google.ca

Mon but n’est pas de promouvoir le végétarianisme, mais plutôt de sensibiliser ceux qui pêchent par pur plaisir, pensant que ces pauvres espèces n’ont aucuns sentiments, à l’idée que oui, ils ressentent quelque chose. Peut-être qu’ils le feront moins, s’ils savent que ces pauvres poissons ne sont pas que des morceaux de chair en mouvement. Ce n’est pas tant d’inciter le monde à ne plus manger de poisson, mais au moins de cesser de les tuer pour rien.

D’après un article rédigé par l’auteur Roman Ikonicoff pour le magazine Science & Vie, les daurades ressentent. Ils ont effectué une analyse sur 96 daurades pendant 15 jours. Ils ont soumis les daurades à des entrainements qui duraient 12 jours, selon un système de récompenses et punitions, qui consistaient à habituer certains poissons à associer un signal lumineux lors de la nourriture, et d’autres, à l’enfermement dans un filet, suivi d’une exposition durant 5 secondes. Ensuite, les chercheurs ont procédé à 3 jours de tests, là où ils soumettaient les poissons aux stimulus lumineux qui représentaient la nourriture pour une partie et le calvaire pour l’autre. L’idée était de comparer leurs réactions physiologiques à celles des animaux chez qui l’on a déjà identifié la présence de sentiments.

Daurade300x200

Comme les poissons ne parlent pas (parfois je me demande pourquoi je précise certains détails), les chercheurs ont utilisé un ensemble de signaux biologiques, soit l’interaction avec leurs congénères et le taux de cortisol dans le sang, qui reflètent l’état émotionnel chez certains animaux, dont les mammifères et les primates. Ils ont bien sûr comparé les données avec celles provenant d’animaux qui ont déjà été acceptés par l’humain sceptique, comme ayant des sentiments.

Les chercheurs se seraient appuyés sur un modèle animal du « sentiment », validé par des expérimentations antérieures, qui associe les sentiments positifs à l’activation de certaines régions cérébrales spécifiques. Ils en ont conclu que le mécanisme cérébral et physiologique de ces poissons ressemble très fortement à celui des espèces comme les primates, les chiens, les hommes, etc.

Alors voilà!

Les chercheurs continuent de faire leurs recherches sur les émotions des autres espèces. Serait-ce assez pour diminuer un peu la pêche inutile. Par inutile, je veux dire « pour le fun ». Quand enlever la vie d’une espèce vivante qui a des émotions est le sujet de « ton amusement », il y a un gros problème. Surtout quand il y a des preuves pour appuyer l’idée.

Peche300x225

Photo: Google.ca

Sources :
http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/282/1819/20152266
https://www.science-et-vie.com/cerveau-et-intelligence/c-est-prouve-les-poissons-ont-des-sentiments-9840

Related Articles

Leave a Comment

Sites intéressants

Besoin d’un hôtel?

L’environnement et climat



Arts et spectacles…




Musique en ligne

Gastronomie

Catégories